4 à la suite pour les filles

19 mars 2016 - 21:59

Les filles du FCH ont signé ce samedi leur 4ème victoire consécutive.

 

Elles surfent sur la dynamique de la victoire depuis un mois.

Depuis fin février et le début de la deuxième phase de critérium U11, les féminines du club ne cessent d'impressionner, autant par leurs résultats que par la qualité du jeu proposé.

Confontées comme depuis le début de la saison à des équipes exclusivement ou majoritairement masculines, les demoiselles ont enchainé quatre matchs en quatre semaines, avec autant de victoires.

C'est le 27 février à Caestre qu'elles ont ouvert le bal avec une première victoire nette et sans bavure, 10 à 1. Une semaine plus tard, sur le terrain synthétique de Steenvoorde, c'est une victoire plus laborieuse obtenue au forceps en fin de rencontre qui permit aux filles de capitaine Cassandra de l'emporter 3-2. A Arnèke le samedi suivant, elles ne se firent pas prier pour porter l'estocade là encore à 10-1.

Ce samedi et pour la première fois de 2016, les filles retrouvaient leur terrain fraîchement tondu pour recevoir l'équipe de L'Yser. Ce match s'avérait être un vrai test tactique pour la formation hardifortoise. En effet, Jonathan et Guillaume avaient décidé de confirmer leur changement de système tactique entraperçu par brèves les week-end précédents. Là, c'est dès le coup d'envoi, et durant toute la rencontre, que les filles évoluèrent en 2-3-2 (au détriment du classique 3-3-1) système tactique particulièrement offensif qui met l'accent sur l'importance des joueurs de couloirs, au rôle double, ainsi qu'à la complémentarité des deux duos du système, les défenseuses et les attaquantes.

Et le moindre que l'on puisse dire, c'est que l'entame de match ne donna pas l'impression que les filles furent perturbées par ce changement de système, tant elles n'ont cessé de se monter résolument offensives et dangereuses. Ce sont de véritables vagues rouge et noire qui défèrlèrent pendant toute la première période. Des occasions à la pelle pour l'équipe, emmenée par le duo d'attaquantes Cassandra-Chimène, se succédèrent. Mais quand ce ne fut pas les montants, par deux fois, qui repoussèrent les tentatives de nos deux attaquantes, c'est le portier adverse, de qualité, qui fit face, retardant la concrétisation des ces multiples occasions au tableau d'affichage. C'est finalement à la douzième minute de jeu que survint l'ouverture du score des filles. Au départ de l'action, Lou, emmenée dans une série de dribbles chaloupés coté gauche, transmit le ballon à Louna, dans l'axe, à 20 mètres, qui elle-même trouva Cassandra, à l'entrée de la surface de réparation. La capitaine profita d'un amour de contrôle orienté pour s'emmener le ballon et prendre ainsi le meilleur sur son défenseur, s'offrant un face à face avec le gardien adverse, qui ne put pour le coup rien faire face au sang-froid de l'attaquante qui plaça parfaitement son ballon au fond des filets. Par la suite, les joueuses ne relachèrent pas la pression, et c'est grâce à un but contre son camp, après un corner très bien tiré par Océane, que les hardifortoises doublèrent la mise à la vingtième minute de jeu.

Une multitude d'occasions, une pléïade d'actions, des appels dans l'espace, des appels dans les pieds, du jeu long, du jeu court, il y eu tout dans cette première période... Tout, sauf la réussite dans le geste final. La meilleure mi-temps de la saison se clotura ainsi sur le petit score de deux à zéro.

A la mi-temps, le duo d'attaquants laissa sa place aux entrées conjuguées de Lou et de Morgane. Et c'est cette dernière qui marqua le troisième but de sa formation d'une frappe à bout portant, du pied gauche, à mi-hauteur et au ras du poteau. Imparable pour le portier adverse.

S'en est suivi une erreur de relance de la défense de l'Yser qui permit à la gauchère Déborah de porter le score à 4-0. Peu en réussite même si elle fut très en vue jusque là, Chimène, alias biche, inscrivit son but hebdomadaire en plaçant une frappe croisée dont elle a le secret, pour clotûrer le spectacle offensif.

Si la réussite de ce samedi est offensive, elle est également défensive, et au rayon des grandes satisfactions résonne le prénom de Sophie, qui réalisa dans un rôle de stoppeur, au marquage, un match de grande qualité en défense centrale aux cotés d'Océane.

En ce dernier jour d'hiver, la très belle performance des filles contre l'Yser est à mettre en perspective avec la réussite d'un collectif qui ne cesse de bien jouer, de progresser, et bien vivre ensemble, le tout devant de nombreuses familles venues encourager leurs demoiselles.

Vivement le printemps !

Commentaires